www.DUB.cz
UNIVERSITÉ
českyenglishdeutchfrancaisespanolitalianorussiangreek

PRÉAMBULE

Qui sommes-nous

UNIVERSITÉ

Bibliothèque

Conférences

CONCERTS

ŘÍP

EXPOSITIONS

FOIRES

Bioconstruct

J. Z.

Sanátor – association de biotroniques

Biotronique de Josef Zezulka

T. P.

Fondation

Contact
 
E-SHOP
 
 
Josef Zezulka
Josef ZEZULKA



        CE QUE TU CHERCHES

        Homme, que cherches-tu sans cesse? Pourquoi es-tu inquiet et pourquoi portes-tu ton destin comme un fardeau? Pourquoi es-tu toujours en train d’éprouver le mal-être? - Si tout ce qui existe dans cet univers a sa raison d’être, ton insatisfaction en possède une également. N’as-tu donc jamais approfondi cette raison?
        Peut-être, cherches-tu sans cesse des solutions brutales? Veux-tu être riche ou bien un citoyen estimé? Souhaites-tu qu’après ta mort on érige un monument à ta gloire ou bien te soucies-tu plutôt de l’avenir de tes descendants?
        Peut-être, as-tu ressenti que certaines forces occultes et supérieures existaient et tu voudrais les maîtriser? Veux-tu contrôler les autres par ta volonté et à ton profit?
        Tu devrais avoir à l’esprit qu’une telle attitude n’a jamais rien apporté de bien, à quiconque.
        Un aveugle a toujours peur lorsqu’il doit se déplacer dans des endroits inconnus. Chacun de ses pas peut lui porter préjudice ou même lui être fatal. Il peut trébucher et se fracturer une jambe, mais il peut également tomber dans un précipice et y trouver la mort. Et ce scénario est le même pour l’homme qui traverse sa vie sans la connaître. Il ne connaît pas les lois de la vie et il a donc peur. Il ne sait même pas pour quelles raisons il vit, il ne connaît ni les causes et l’évolution de ses idées et actions actuelles, ni leurs conséquences sur son propre destin.
        Et c’est pour cela qu’il a peur.

        Mais, peut-être, tu n’es pas aveugle. Si tu ne vois rien dans ta vie, ce n’est peut-être pas parce que tu n’as pas ouvert les yeux. Peut-être, tu n’as pas retrouvé, tout simplement, la vérité de la vie. Tu as probablement vécu une vie matérielle de routine et jusqu’à présent tu ne t’es pas intéressé à la continuité supérieure et à la profondeur de l’être, de l’existence.
        Arrête-toi et réfléchis un instant. Chaque créature qui vit sa simple vie dans son milieu naturel possède tout dont elle a besoin. Elle ne manque de rien. Elle vit en contact étroit avec son environnement et elle est pleinement équipée pour faire face à tous les problèmes de son existence. Sauf l’homme. Car, bien que grâce à son intelligence il ait pu et su assurer sa sécurité vis-à-vis des autres créatures et éléments hostiles, il n’est toujours pas satisfait. Il vit sa vie tout en étant trop crispé. Il a trop d’exigences, souvent insensées, qui sont devenues ses maîtres et qu’il sert tel un esclave. Par conséquent, il ne se sent guère libre sous leur domination. Lorsque son temps viendra, à l’approche de sa mort, il pourra se poser la question suivante : Mais pourquoi ai-je vécu? Est-ce que j’ai vraiment vécu ou bien j’ai empoisonné toute mon existence par des choses parfaitement inutiles – toujours pressé, stressé, en train de courir après des ombres et des chimères? En fait, j’ai oublié de vivre!
        Et c’est bien ainsi. Arrête-toi et réfléchis un instant. Agis ensuite selon ta conscience. En effet, tu es libre. Je ne peux que te tendre la main secourable. Libre à toi de la saisir ou de la refuser.

JEUA


Doporučit stránku e-mailem (0)